Cimenterie des Corneilles

Cimenterie des Corneilles

La Seine, voie fluviale incontournable vers la capitale, regorge de sites industriels nichés au gré de ses méandres. Les cimenteries nécessitent d’acheminer de grandes quantités de matériaux, c’est pourquoi elles sont souvent proches d’une voie d’eau. C’est ainsi que j’ai découvert cette cimenterie des Corneilles, non loin de Paris. Le lieu semblait assez connu. Je ne m’attendais pas forcément à y trouver grand chose, mais les sites industriels sont souvent constitués de nombreuses machines trop grosses, trop lourdes et trop spécifiques au lieu pour être déplacées et réutilisées. J’ai ainsi pu faire le tour d’une chaîne de production dans un état tout à fait correct. Je vous laisse juger.

Histoire de la cimenterie

Inaugurée en 1929, la cimenterie emploiera jusqu’à 122 employés et produira à son maximum 350000 tonnes de ciment par an. Entre 1972 et 1998 l’usine stoppe peu à peu sa production et la démolition du lieu commence en 2004.

Le lieu est maintenant détruit et était déjà dans un mauvais état quand je m’y suis rendu.

Exploration de la cimenterie des Corneilles

Il y avait encore de nombreux bâtiments quand je m’y suis rendu, j’y suis donc resté plusieurs heures. Il faisait beau ce jour-là, mais les bâtiments étaient vieux et grinçaient de partout. J’ai vraiment cru que j’allais finir par tomber avec les escaliers en métal rouillés qui ployaient à chacun de mes pas.

Voici d’autres photos de l’exploration de la cimenterie des Corneilles :

Cimenterie des Corneilles

Cimenterie des Corneilles

Cimenterie des Corneilles

Cimenterie des Corneilles

Cimenterie des Corneilles

Cimenterie des Corneilles

2 réflexions sur “Cimenterie des Corneilles”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.