Matériel Urbex : tous les équipements indispensables

Table des matières
Vous êtes adepte de l’exploration urbaine ou vous la découvrez ? Que vous en soyez à votre première découverte ou que vous soyez un explorateur aguerri, il est utile de faire un point sur le matériel indispensable pour faire de l’urbex. Lors de vos explorations, vous devez anticiper de nombreuses situations. Les plus courantes ? L’obscurité, l’humidité, la marche, les besoins primaires et les premiers secours. Découvrez l’équipement idéal pour partir en urbex. Tout le matériel que nous vous présentons est recommandé par Le Grand JD et Mamytwink.

Photo et vidéo, le top du matériel urbex

Vous voulez garder un souvenir de vos explorations voire, en faire des montages vidéo. Munissez-vous du meilleur matériel, particulièrement adapté à l’exploration urbaine. Quoique vous choisissiez, prévoyez des batteries de rechange. D’autant que quand il fait froid, les batteries se déchargent plus vite.

Quel appareil photo choisir ?

Le Nikon D5600 est un appareil photo de milieu de gamme vendu avec un objectif 18-55. Grâce à son écran tactile orientable, vous pouvez filmer votre environnement aussi bien que votre témoignage face à l’objectif. Il présente un tout petit poids de 670 grammes qui le rend facilement transportable. Pour parfaire vos prises de vue, vous pourrez ajouter à votre kit un objectif grand angle. L’appareil photo Canon EOS 80D, de gamme professionnelle, vous permet des prises de vue de qualité optimale jusqu’à 1600 ISO. Il présente une résolution de 24 Mpixels. Il vous permet également de filmer en full HD. Grâce à son ergonomie de réglage, votre prise de vue est toujours adaptée à votre environnement. Pensez toutefois qu’il vous faudra acheter l’objectif complémentaire. Pour les lieux les plus sombres ou la prise de vue nocturne, nous vous conseillons un éclairage portable. Celui-ci présente l’avantage de se clipser sur votre reflex. Vous pouvez choisir la chaleur de l’éclairage de cet écran LED. Sa batterie lithium vous garantit une autonomie lumineuse de 2h à puissance maximale.  

Le meilleur matériel vidéo urbex

Un repose-épaule est incontournable. il vous permet de marcher tout en continuant votre prise de vue. De plus, il stabilise vos images. S’il faut généralement l’aide d’une autre personne pour le positionner correctement, il vous offre un confort pour les longues prises de vue. Le bras articulé d’épaules ne permet pas d’accéder aux endroits exigus. Dans ce cas, un trépied modulable gorillapod s’avère bien utile. Il s’adapte à tous les plans grâce à son ergonomie. Ses pieds sont réglables indépendamment les uns des autres. Ce trépied est fourni avec une griffe s’adaptant à toutes les tailles de smartphone. Attention ce modèle ne supportera pas le poids de votre reflex numérique. Le caméscope numérique Canon legria HF G50 est un semi-professionnel aux dimensions relativement imposantes. Il vous propose un autofocus performant et rapide. Il est, de plus, muni de deux emplacements pour vos cartes SD. Avec une résolution de 1080 pixels et un stabilisateur optique, la qualité d’image est optimale. La prise de son stéréo est également de bonne qualité. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un micro amovible. Le caméscope numérique 4 K de marque Ordro est recommandé pour sa légèreté et surtout sa capacité à filmer parfaitement dans l’obscurité. En effet, il est équipé d’un système infrarouge. Livré avec un stabilisateur d’image, une télécommande et un micro, ce caméscope vous permet toutes les explorations visuelles. Tel un vlogueur, vous pourrez filmer vos plus belles découvertes en time laps ou en slow motion. Pour les plus petits budgets, la GoPro peut être un bon début.  

Comment s’habiller pour l’urbex ?

Les meilleurs vêtements

L’essentiel de l’habillement en urbex? Rester au chaud et au sec. Découvrez la sélection de vêtements que nous vous recommandons pour une exploration urbaine au top. Choisissez un pantalon adaptable. Le modèle recommandé a une taille et des chevilles réglables. Au-delà de la praticité, cela garantit aussi votre sécurité. Vos bas de pantalon ne s’accrochent pas dans les ronces, par exemple. Un t-shirt à manches longues et réglables garantit votre confort thermique. Avec ses poches sur les bras, il vous permet d’accéder rapidement au petit outillage. Le modèle que nous recommandons a la particularité d’être ignifugé. Une veste imperméable, avec une capuche couvrante est essentielle. Celle que nous vous recommandons réduit en plus les émissions infrarouge. Cela vous garantit une discrétion optimale. Sinon, une veste chaude et noire, type doudoune, vous permet une excursion au chaud. Pour parfaire votre panoplie d’explorateur urbain, la cape de pluie s’avère bien utile. Elle vous permet de rester au sec, même avec votre sac sur le dos. C’est une double protection non-négligeable.

Les bonnes chaussures

Elles sont aussi importantes que vos vêtements. Vos chaussures doivent elles aussi présenter des caractéristiques d’étanchéité et de légèreté, adaptées à vos déplacements. Les chaussures idéales en urbex sont celles de randonnée. Leurs semelles sont parfaites pour les terrains accidentés. Les chaussures basses peuvent être entièrement en synthétique ou en cuir. Prévues pour des terrains de trail, elles sont adaptées à vos pérégrinations urbex. Pour rester discret, un modèle noir peut s’avérer utile. Si vous pensez cheminer sur des terrains accidentés, prévoyez une paire de chaussures qui maintient vos chevilles.  

Le bon sac à dos en urbex

Il est essentiel d’avoir les mains libres lors de vos explorations et de protéger le matériel fragile que vous transportez. Un bon sac à dos pour l’urbex est donc avant tout solide et étanche. Découvrez comment choisir votre sac à dos urbex. Il doit être résistant et discret, tout en vous permettant d’accéder facilement à vos outils. Munis de nombreuses poches et boucles d’attache, les sacs-à-dos que nous vous recommandons sont directement inspirés par les usages de l’armée. Un sac à dos d’une contenance de 25 à 40 litres est idéal. Un nylon imperméable et des coutures renforcées garantissent le transport sécuritaire de votre matériel.  

Les accessoires indispensables pour l’urbex

L’essentiel lors d’une exploration urbaine est de ne pas vous mettre en danger. Visiter un lieu abandonné peut être surprenant. C’est pourquoi vous devez parer à toute éventualité. Mieux vaut prévenir. Ainsi, nous vous recommandons un kit de base à laisser en permanence dans votre sac et à renouveler régulièrement.

Quelle lampe en urbex ?

La lampe frontale est le must-have. D’une puissance de 300 lumens et avec un faisceau étroit, elle vous permet d’avancer en toute sécurité. L’option éclairage nocturne vous garantit un confort en sortie de groupe. Vous n’éblouissez pas vos compagnons. Enfin, son bandeau réfléchissant vous assure d’être vu dans le noir, même si votre lampe est éteinte. En fonction du réglage choisi, vous atteignez une portée d’éclairage de 10 à 90 mètres. En cas d’utilisation de l’éclairage nocturne rouge, la portée est de 5 mètres. Enfin, une des lampe frontale que nous vous recommandons a une autonomie de 260 heures. Prévoyez des piles AAA de rechange. À moindre coût, optez pour une lampe frontale de qualité. Non munie des options lumière nocturne et bandeau réfléchissant, elle s’avère idéale en lampe de secours.

Le couteau-suisse

Le couteau-suisse ou le couteau à tout faire. C’est bien pour cela que vous ne devez pas faire l’impasse sur cet équipement. Nous vous recommandons un couteau muni d’une lame large et solide, en acier, résistant ainsi à toutes les conditions climatiques. Des lames telles que la scie ou les ciseaux sont indispensables. Le tournevis s’avère particulièrement utile en urbex, que ce soit pour réparer un matériel ou franchir un obstacle. En complément, un kit de pinces tout-en-un se révèle également important. Cette pince multifonctions vous permet de couper, pincer, dénuder, serrer, visser. En fonction de vos besoins, les lames sont modifiables. Les lames de marque Bosch peuvent s’adapter au support. En acier inoxydable, ce kit de pinces est robuste et pratique. Le couteau ou le kit de pinces présentent chacun un encombrement minimum, avec 12 centimètres de long et un poids de 0.14 à 0.36 kilogrammes.

Le kit de survie urbex

Muni d’une couverture de survie et d’un sifflet, vous êtes prêt. Ne négligez pas votre sécurité, même si vous explorez en équipe. Il est toujours possible de se retrouver isolé et de devoir alerter d’un danger. Votre sifflet d’urgence est alors votre meilleur atout. Gardez-le toujours à portée de main. Nous vous recommandons d’ailleurs de l’accrocher à l’extérieur de votre sac-à-dos. Si la fonction première d’une couverture de survie est de couvrir un blessé, celle que nous vous proposons se révèle multifonctions. Étanche et réfléchissant la lumière, vous pourrez vous en servir pour couvrir un sol humide lors d’une pause. Vous pourrez également, avec quelques sardines, vous en faire un abri. Un atout à ne pas laisser de côté. Enfin, pensez à vos besoins primaires, mais aussi à l’environnement. Un papier toilette biodégradable doit faire partie de votre kit d’explorateur urbain. Nous vous conseillons également, et en toutes circonstances, de laisser le lieu de votre visite en état. Enterrez ou recouvrez les traces de votre passage.

Le matériel recommandé par LegrandJD

Le matériel recommandé par Mamytwink