Le cimetière ferroviaire du Métal Hurlant

Le cimetière ferroviaire du Métal Hurlant

Dans une ville en Occitanie se trouve de grands wagons laissé à l’abandon. La plupart sont des machines de chantiers mais quelques uns attirent l’attention. Des wagons couchettes attendent là, patiemment. Une locomotive pour des chantiers avec commandes et moteur est encore là. Malheureusement, ce lieu est très facilement accessible. Il à donc été tagué, squatté à certains endroit et vandalisé. Malgré tout, ce spot reste un spot plutôt beau. Mais attention ! J’y suis revenue avec mon équipe une semaine après et certains wagons avaient disparut ou avait été déplacé. De plus, il est proche de lignes à haute tension où passent régulièrement des trains et de bâtiments où travaillent des ouvriers.

Nous l’avons visité en Hiver. C’est une très bonne période qui donne un coté apocalyptique au lieu. De plus, on était en fin de journée avec un ciel orageux, ça donnait de belles couleurs et une lumière sombre sur les wagons en grandes partie peint en rouge bordeaux. Bref, si vous voulez faire un film à la walking dead c’est l’endroit idéal.

Accès au lieu

Le lieu est très facile d’accès, entre deux entreprises à moitié vide on trouve un chemin laissé par de nombreux visiteurs, graffeurs et autres squatteurs. Il y a même plusieurs entrée dont une beaucoup trop visible et sous des lignes à haute tension, alors attention à vous, ce passage là est dangereux. Il est probablement gardé par des ouvriers de la SNCF, mais les deux fois où nous y sommes allées, il n’y avait personne.

Histoire

Ce lieu n’a pas d’histoire particulière. Mais en terme de date, nous avons trouvé des wagons couchettes ayant débuté leurs services en 1968 et ont trouvé repos dans ce lieu vers 2013. Cependant, chaque wagon doit avoir sa propre histoire.

Exploration

Le lieu est plutôt propre, malgré quelques vitres cassé et des tags. Pour les précautions, il vaut mieux ne pas rester visible trop longtemps sur les rails et éviter de dépasser la dernière ligne de trains fantôme.

La durée d’exploration dépend du nombres de wagons à visiter ce jour là. Mais la première fois, cela nous as prit plus d’une heure pour faire le tour. Les wagons couchettes sont encore en plutôt bon état et il reste encore beaucoup d’archives ! je vous recommande de prendre une photo en hauteur. Mais attention à ne pas prendre de risques inutiles.

J’ai utilisé un Lumix (Panasonic DMC-FZ200) avec une ouverture de 25-600mm, plusieurs lampes torches et un sac avec masques, eau et pochette de premiers soins. Et bonus pour les gens qui demanderont les adresses précises, notre équipe ne divulgue jamais ces spots pour la sécurité des lieux et votre propre sécurité 🙂

Le cimetière ferroviaire du Métal Hurlant

Le cimetière ferroviaire du Métal Hurlant

Le cimetière ferroviaire du Métal Hurlant

Le cimetière ferroviaire du Métal Hurlant

2 réflexions sur “Le cimetière ferroviaire du Métal Hurlant”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la Map
    LES MAPS GUIDE-URBEX

    Des centaines de points GPS répertoriés par la communauté, et deux formats par carte (Google myMaps et interactif). Découvre maintenant nos maps à jour en Juin 2024.