La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux

La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux

Cette “Cité fantôme” est la Cité Lafayette, quartier américain où ont vécu des centaines de familles américaines de 1958 à 1967 lorsque la base d’Evreux était base de l’OTAN. Je l’ai visité en septembre 2022 durant la fin d’été, début automne et pendant l’après midi.

Accès

Le lieu est plus que facile d’accès puisque le quartier est collé à un petit bois accessible aux randonneurs. Il suffit de se garer à côté et de suivre le premier sentier en entrant dans le bois et vous êtes arrivé. Pour l’instant la cité Lafayette n’est pas gardée, du moins pas le quartier en entier. Un projet de rénovation à déjà débuté donc si vous voulez profiter un petit peu de ce qu’il reste c’est le moment d’y aller avant que tout ne soit refait à neuf.

Histoire

1957 à la demande de l’Etat Américain, un consortium franco-américain entre la compagnie immobilière Marc Rainaut et la Bunge corporation, va construire 3 000 unités d’habitation dans 18 communes françaises. 16 maisons à l’hectare seront construites. Sur Evreux il y aura 2 000 familles américaines habiteront la ville pendant la période de l’OTAN. La Cité Lafayette fait office, comme d’autres en France, de vitrines de l’American Way Of Life. (L’art de vivre à l’américaine). Le quartier a été progressivement abandonné à partir de 1967 après avoir accueilli une centaines de familles depuis les années 50.

Exploration

Il y avait pas mal de dégradation, quasiment toutes les fenêtres étaient cassées. Beaucoup de graffiti et tag malgré le fait que certains restent agréable à prendre en photo. Nous sommes rentré dans presque toutes les maison accessible, sauf une qui était visiblement occupée.

Elle a accueilli des familles de militaires, certains ayant des grades plus haut que d’autres. On voyait bien la différences entre certaines maisons. Les plus simple disposait de pièces primaires nécessaires à la vie familiale, quand d’autres bénéficiaient de plusieurs salles d’eau, avait des sols de meilleurs qualité, un garage etc. L’ambiance était assez “etrange”, le terme que j’ai utilisé en arrivant c’est désert. On se croyait dans un film apocalyptique, comme s’il y avait eu une alerte à la bombe, ou invasion et que tout le monde était parti. D’où le terme souvent employé pour cette cité de “cité fantôme”.

Quelles pièces faut-il explorer ?

Les plus grandes maisons sont à faire car plus de mobilier et de pièces différentes même si vous vous doutez bien que comme c’est un quartier américain toutes les maison sont quasiment identiques.

La photo incontournable de la cité Lafayette

Une photo dans la rue, ou l’on voit les bâtiments sur les côtés. Les pièces avec papier peint d’époque sont aussi incroyables.

Pour faire des photos, j’ai utilisé mon téléphone (s21 plus) :

La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux La Cité Fantôme de Lafayette à Evreux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.