Le Monastère de Bilinski

J’ai eu la chance d’explorer ce monastère près du village de Bilinski en Bulgarie. Il faut compter une petite heure pour s’y rendre de Sofia car il se situe à une soixantaine de kilomètres de là.

Comment se rendre au monastère ?

Il faut d’abord vous rendre dans le village de Bilinski près des villages de Garlo et Murtintsi. Vous pouvez vous garer au début du village car la route est bien accidentée ensuite. Le monastère se trouve à 40 minutes à pied de là. Longez tout d’abord la rue principale du village qui n’est pas en pavée. Plusieurs panneaux vous indiquent le monastère. Au premier panneau, tournez sur votre gauche puis au deuxième, allez à droite. Vous traverserez ensuite une petite forêt avant d’apercevoir le monastère de Bilinski.

L’exploration du monastère de Bilinski

Le monastère possède une belle architecture. Il est situé sur un rocher, au-dessus d’un ravin avec une rivière en bas. On y trouve une superbe croix en pierre qui date de 1856 où repose l’abbé du monastère décédé ici. Une partie du monastère est en ruine mais si vous avez un peu de soleil, vous pourrez prendre de belles photos. Nous n’avons pas eu cette chance car le temps était pluvieux et brumeux.

La légende

Selon une légende, le monastère de Bilinski, dont le nom officiel est le monastère Saint L’Archange Michael, a été fondé par le dirigeant du village voisin de Yaroslavtsi. Il aurait demandé la permission à l’empereur byzantin. D’ailleurs, les vestiges archéologiques montrent que certaines parties datent du XIV ème siècle après JC. À l’époque, un grand monastère fortifié existait déjà à cet endroit.

Selon certaines informations sur le Monastère daterait d’après l’invasion ottomane de 1587. À cette époque, le Père Stefan aurait représenté le monastère à l’ambassade de l’évêque de Kyustendil en Russie.
Ce monastère de Bilinski aurait joué un rôle important dans la vie spirituelle et culturelle des terres bulgares occidentales. C’est après la Libération que le monastère est progressivement tombé en ruine.